Archives de Catégorie: Théorie

« Ecrire la violence » à la Sorbonne

Dans le cadre du séminaire « Actualité de la philosophie et des sciences sociales« , organisé par Geoffroy de Lagasnerie et Ronan de Calan, je parlerai, à partir de « En finir avec Eddy Bellegueule »,  de l’écriture de la violence et des enjeux politiques de la littérature.

La séance du séminaire se tiendra le mercredi 12 mars 2014, 18h30-20h30, à l’Université Paris 1, salle D633, galerie Dumas, 1 rue Victor Cousin (Place de la Sorbonne) 75005 Paris.

L’entrée est libre.

Ouvert à tous.

Poster un commentaire

Classé dans Littérature, Rencontres, Théorie

Colloque : « Je vous écrit : Ecriture de soi et politique du récit »

J’organise, le 20 septembre 2013, un colloque sur l’écriture de soi à l’Ecole normale supérieure ( 45 rue d’Ulm, Paris 5ème).

En voici le programme :

Colloque ENS

Poster un commentaire

Classé dans Colloques, Littérature, Théorie

Présentation de l’ouvrage « Pierre Bourdieu : l’insoumission en héritage » à l’Odéon-Théâtre de l’Europe

Hier, lors du débat autour de Pierre Bourdieu à l’Odéon avec Frédéric Lordon, Didier Eribon, Arlette Farge, Geoffroy de Lagasnerie à l’occasion de la parution de « Pierre Bourdieu : l’insoumission en héritage » ( PUF, 2013 )

presentationbourdieu

Poster un commentaire

Classé dans Bourdieu, Photos, Théorie

A propos de l’habitus

J’ai été invité à parler du concept d’habitus sur France Inter.

On peut écouter l’émission en cliquant ici.

Poster un commentaire

Classé dans Bourdieu, Radio, Théorie

Publication : « Pierre Bourdieu : l’insoumission en héritage »

couvbourdieuLe 6 mars 2013 paraît, sous ma direction, l’ouvrage collectif « Pierre Bourdieu : l »insoumission en héritage » aux Presses Universitaires de France. Il regroupe des contributions de Didier Eribon, Annie Ernaux, Arlette Farge, Frédéric Lordon, Frédéric Lebaron et Geoffroy de Lagasnerie.

En voici le texte de quatrième

« Quel est l’héritage de Pierre Bourdieu aujourd’hui ? Quel apport son oeuvre fournit-elle à l’élaboration contempo-raine de nouvelles théories et de nouvelles politiques ?
La pensée de l’auteur de La distinction continue à servir de point d’ancrage à ceux qui entendent fournir des instruments de réflexion et de critique de la réalité.
Chacun à leur manière, Annie Ernaux, Didier Eribon, Arlette Farge, Frédéric Lordon, Geoffroy de Lagasnerie, Frédéric Lebaron et Édouard Louis montrent à quel point Pierre Bourdieu constitue une source inépuisable pour aborder des sujets aussi divers et actuels que la domination et la reproduction sociale, les rapports de classe, les théories de la reconnaissance et de la justice, l’amour et l’amitié, les luttes et les mouvements sociaux, la politique et la démocratie, etc. Ces textes s’efforcent de mettre au jour ce que Pierre Bourdieu a rendu pensable et visible bien au-delà de la sociologie, c’est-à-dire dans tous les espaces de la création : la littérature, l’art, l’histoire ou encore la philosophie.
Faire vivre Bourdieu, ce n’est pas seulement faire vivre une doctrine. C’est avant tout réactiver une attitude : l’insoumission. »

Et la table des matières : 

Introduction, par Édouard Louis

La Distinction, œuvre totale et révolutionnaire, par Annie Ernaux

Indisciplines : La domination masculine, par Arlette Farge

Exister socialement. Sur la sociologie et les théories de la reconnaissance, par Geoffroy de Lagasnerie

Lutte de classes, par Frédéric Lebaron

La servitude volontaire. Consentement et domination, entre Spinoza et Bourdieu, par Frédéric Lordon

La voix absente. Philosophie des états généraux, par Didier Eribon

Poster un commentaire

Classé dans Bourdieu, Parutions, Théorie